Bilan de médication

Bilan de médication

21 juillet 2017 - 11 h 09 min
0 Comments

Année de publication : 2016-17

 

Requête : primaire

Statut : Cette recommandation est utilisable

Le vieillissement de la population et l’importance du risque iatrogène imposent au pharmacien de mettre en œuvre un suivi personnalisé et périodique de l’évolution des traitements prescrits ou non. Les risques de mésusage ou de manque d’adhésion sont liés principalement à la complexité du traitement, à des refus ou un manque de représentation de la maladie, à des freins psycho-sociaux (risque de stigmatisation au travail, refus de la maladie par les proches...) et à des incapacités cognitives et/ou physiques (pathologies neurodégénératives...). Selon la HAS l’âge de la personne en tant que tel n’est pas un critère de manque d’adhésion.

Le bilan de médication a pour but de faciliter une bonne utilisation des médicaments par des personnes qui souffrent de poly-pathologies et/ou dont l’état de santé nécessite un accompagnement rigoureux.
En tant que spécialiste du médicament le pharmacien détermine l’impact de la complexité, des interactions médicamenteuses et/ou alimentaires, l’importance des effets indésirables et le potentiel iatrogène de la thérapeutique lorsque l’ensemble des ordonnances comporte plus de 3 médicaments. Il peut alors émettre une recommandation.

Cette analyse est nécessaire, mais pas suffisante. Elle doit être associée à un entretien permettant d’identifier la réalité de l’utilisation des traitements et de la qualité de leurs conditions de prise afin d’établir un diagnostic éducatif sur la base de ce que sait, fait et pense le patient de sa thérapeutique.

L’absence de jugement est un prérequis absolu de cette pratique. Le patient ne se résume pas à sa pathologie, il n’en est que le support involontaire. La qualité de personne doit supplanter celle de la pathologie.
Le bilan de médication est une réponse à l’accroissement du nombre de personnes souffrantes de pathologies complexes et/ou âgées et à la nécessaire fidélisation à un service considéré par le patient comme utile.

L’objet de cette recommandation est de proposer une méthode efficace de récupération des informations nécessaires à l’identification de l’ensemble des traitements au sens large (prescrit et non prescrit) réellement pris par le patient et des conditions concrètes de leurs utilisations.
Cette recommandation n’est que la première étape de l’établissement d’un diagnostic éducatif pharmaceutique fondateur d’un plan d’accompagnement et de suivi.

 

 

 

 

Next Post Previous Post

Comments are closed.

La-lettre-du-CVAO-octobre-1
Le CVAO vous propose sa lettre d'information gratuite.

JE M'INSCRIS
recommandations
Le CVAO est une association dont les recommandations sont à la disposition des seuls acteurs de soins et des étudiants des professions de santé.

DEMANDER UN ACCÈS
WE-WANT-YOU
Le CVAO a besoin des expériences de tous les acteurs de soins.

ADHÉRER AU CVAO